Création d’une régie publique de l’eau

Depuis le 1er janvier 2021, 9 villes du Grand-Orly Seine Bièvre (Arcueil, Cachan, Chevilly-Larue, Fresnes, Gentilly, Ivry-sur-Seine, le Kremlin-Bicêtre, Orly et Vitry-sur-Seine) dont le Kremlin-Bicêtre sont sorties du Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF). L’eau est une ressource indispensable pour vivre. C’est un bien public commun de l’humanité. L’accès universel à l’eau potable est un combat à mener à l’échelle mondiale, car il est la condition d’une vie digne.

Pourquoi une votation citoyenne sur la création d’une régie publique de l’eau ?

En Ile-de-France, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF) gère la production et la distribution des eaux pour le compte de nombreuses communes franciliennes. Cependant, il a toujours fait le choix de déléguer ses missions à l’entreprise privée Véolia.

Plusieurs villes membres du Grand-Orly-Seine Bièvre, dont Le Kremlin-Bicêtre, ont engagé une réflexion active pour mettre en place une régie publique de l’eau. Ces dernières années, plusieurs villes ont décidé de remunicipaliser certains réseaux y compris l’eau potable avec des résultats encourageants.

Cette décision est motivée par la volonté des maires de consulter la population de leurs villes sur l’avenir du service public de l’eau, ressource indispensable au futur de l’humanité. Jusqu’au 19 septembre 2021, vous avez pu vous prononcer sur la question suivante : « êtes-vous favorables à la création d’une régie publique de l’eau sur votre commune » ? Un tel projet nous permettra dans les années à venir de contrôler les hausses du prix de l’eau mais aussi de garantir un modèle de gestion de la ressource sobre et écologique.

Les résultats de la votation citoyenne

Les résultats de cette consultation ont été dévoilés le 23 septembre.

  • 15 040 votants sur les 9 communes dont 1 842 au Kremlin-Bicêtre
  • 95,1 % de votes en faveur de la création de la régie publique de l’eau

Prochaine étape : les neuf villes rassemblées se doteront d’une structure publique, performante et en capacité de conjuguer les défis de la transition énergétique, de la gouvernance démocratique et d’une politique tarifaire sociale. Dans les prochains mois, les villes continueront à travailler et à coopérer sur la préfiguration de
la régie publique de l’eau qui prendra le nom de « régie publique des eaux de la Seine et de la Bièvre ».

Quizz sur l’eau auprès des Kremlinoises et Kremlinois

Pour aller plus loin

Qui gère l’eau de notre ville ? Qu’est-ce qu’une régie publique de l’eau ? Que contient votre facture ? Comment faire pour réduire votre consommation d’eau ?

Ce contenu vous a-t-il été utile ?