Conseil municipal du 27 mai 2021 : les principales décisions

Convoqués le jeudi 27 mai 2021 pour un conseil municipal, vos élus se sont réunis à l’espace André Maigné dans le respect des protocoles sanitaires. Le conseil municipal a examiné 15 délibérations et un vœu. Parmi les principales décisions : l’adoption du pacte républicain communal et du compte administratif 2020, la création d’une bourse d’émancipation et d’une artothèque, l’instauration d’un conseil des droits et des familles, des nouvelles mesures d’accompagnement pour la zone à faible émission (ZFE).  

Un pacte républicain communal pour réparer les fractures et réenchanter les communs 

Pendant cinq mois, Jean-François Delage, Premier adjoint et Anissa Azzoug, adjointe chargée de la culture, de l’émancipation et de la laïcité, ont mené une mission d’étude consacrée au pacte républicain communal. Intitulé « Réparer les fractures, enchanter les communs », le rapport qu’ils ont présenté au conseil municipal s’appuie sur une trentaine d’auditions avec les acteurs et partenaires institutionnels, associatifs et privés du Kremlin-Bicêtre, ainsi que plusieurs déplacements à l’extérieur de la commune. L’aboutissement de ce travail de terrain a pour objectif de poser un diagnostic sur les insuffisances de notre modèle actuel pour proposer des réponses locales dans l’optique d’impulser un nouveau souffle à la promesse républicaine.  

A l’issue de cette mission d’étude, dix recommandations ont été présentées et adoptées par le conseil municipal. Elles visent à retisser des liens entre les habitants, à favoriser l’insertion et l’épanouissement, à dessiner des horizons communs. Parmi les recommandations proposées par le pacte républicain communal : la création d’une régie de quartier pour soutenir l’emploi local et la citoyenneté, une maison des femmes pour lutter contre les violences et favoriser l’inclusion, un partenariat avec le Fort de Bicêtre pour affermir le lien entre l’Armée et la nation, un cycle de formation citoyenne dans le cadre de l’université populaire permanente, mais aussi des services civiques et des rencontres sportives et culturelles pour créer des liens entre Kremlinois.  

Une bourse d’émancipation pour gagner en autonomie et en insertion 

Notre jeunesse a besoin de soutien mais aussi qu’on lui donne les moyens pour gagner en autonomie et en citoyenneté. Pour repenser son soutien vis-à-vis des jeunes, le conseil municipal a approuvé la création d’une bourse d’émancipation (jusqu’à 500 euros) peut être sollicitée pour de nombreux aspects de la vie des jeunes (formation, permis de conduire, projet solidaire, frais de scolarité). Le conseil des jeunes sera chargé de fixer les critères d’attribution de cette bourse et l’instruction se fera conjointement avec les services de la ville. Cette démarche souligne la volonté d’associer et de co-construire avec les jeunes ce nouveau dispositif.  

La ville du Kremlin-Bicêtre marque un acte fort en soutenant sa jeunesse dans un contexte de crise économique et sociale. En accompagnant les citoyens de demain dans leur vie active, elle contribue à leur insertion dans notre société.  

La culture au plus près des Kremlinois : lancement d’une artothèque 

Alors que la pandémie a durement malmené nos loisirs et notre accès à la culture, la ville du Kremlin-Bicêtre innove en créant une artothèque municipale. Le conseil municipal a adopté le lancement de ce fonds d’œuvres d’arts qui fera l’objet de prêts au profit des Kremlinois. Cette décision est motivée par une volonté d’ouverture et de démocratisation culturelle. La ville achète majoritairement des œuvres de Kremlinois, l’artothèque fera donc la part belle aux talents et artistes locaux. A un tarif accessible, les habitants pourront prendre connaissance et emprunter des œuvres locales pour une durée limitée.  

Zone à faible émissions : des mesures pour accompagner et soutenir les « ménages en transition » 

La prochaine étape de la mise en œuvre de la zone à faible émissions (ZFE) est fixée au 1er juin 2021 par la Métropole du Grand Paris. Le conseil municipal a déjà approuvé le principe de la ZFE pour améliorer la qualité de l’air. Néanmoins, pour être comprise, acceptée et efficace, le déploiement de la ZFE doit s’accompagner de mesures de soutien pour les automobilistes concernés, en l’occurrence ceux qui possèdent des voitures classées Crit’Air 4 et 5.  

Le conseil municipal a adopté une délibération qui diffère au 1er octobre 2021 la prochaine étape de la ZFE afin de laisser le débat public s’exprimer lors des assises de l’écologie populaire. Le conseil municipal a également adopté la création d’un guichet unique pour renseigner et aider les Kremlinois qui veulent être soutenus financièrement dans l’achat d’un nouveau véhicule moins polluant. Les élus ont aussi renouvelé leur souhait que les subventions et aides pour l’achat d’un nouveau véhicule soient revalorisées afin de donner des moyens supplémentaires aux habitants engagés dans cette démarche.

Un vœu pour améliorer les mobilités et l’intermodalité de la future gare de la ligne 14 

La mise en service de la station de métro de la ligne 14 au Kremlin-Bicêtre est prévue en 2024. En raison de leurs compétences, la région Ile-de-France et Ile-de-France Mobilités sont des partenaires et financeurs importants de ce projet. Cependant, leurs financements s’inscrivent dans un périmètre délimité qui ne comprend pas les abords de la gare. Alors que les mobilités évoluent et que les circulations douces sont en progression (vélos, trottinettes), l’intermodalité (combinaison entre plusieurs modes de transports pour un même trajet) est un enjeu important pour les habitants et l’avenir de notre territoire. Aussi, le conseil municipal a approuvé un vœu sollicitant la région Ile-de-France et Ile-de-France Mobilités pour que leurs financements soient élargis pour mieux soutenir l’intermodalité de cette infrastructure tant attendue.  

Parmi les autres délibérations adoptées par le conseil municipal :  

-Le compte administratif 2020 qui retrace la réalité des dépenses et des recettes de l’exercice précédent. Malgré le coût de la pandémie qui représente 1,6 millions d’euros pour la ville, la clôture de l’exercice 2020 permet de dégager un solde positif de 400 000 euros qui vient augmenter la capacité d’investissement de la commune pour l’année en cours. 

-L'autorisation d'urbanisme et de travaux pour l'aménagement des nouveaux locaux du conservatoire intercommunal. Le projet connait une avancée importante. Ce projet culturel donnera des meilleures conditions d'apprentissage et d'accueil aux élèves du conservatoire. Un élan durable pour cet équipement essentiel pour notre ville et au-delà.

-La création d’un conseil des droits et des familles afin de développer des réponses collectives en matière de prévention, de lutte contre la délinquance et pour favoriser l’accompagnement social des habitants en difficulté.

Revoir le Conseil municipal du 27 mai 2021 :

La municipalité
Les délibérations du conseil municipal
Tribunes d'expression

Le kiosque