Conseil municipal du 15 avril 2021 : principales décisions

Convoqués le jeudi 15 avril 2021 pour un conseil municipal, les élus se sont réunis à l’espace André Maigné dans le respect des protocoles sanitaires. Au cours de la séance, 27 délibérations ont été approuvées. Au cœur des échanges, le lancement d’une mutuelle communale, une nouvelle politique partenariale en faveur du sport pour tous, et différentes décisions rattachées à l’amélioration du cadre de vie, à l’écologie et aux solidarités.   

La mutuelle communale : favoriser l’accès aux soins pour tous les Kremlinois

La ville s’engage à ce que les Kremlinois qui ne disposent pas d’une complémentaire santé ou d’une mutuelle restreinte ne soient plus contraint à refuser un parcours de soins en raison d’un coût financier trop important à supporter. Pour faire reculer le non-recours aux soins et lever les freins à la prise en charge, la ville du Kremlin-Bicêtre s’engage à mettre en place dans les prochains mois une mutuelle communale à un tarif attractif et accessible. Cette complémentaire santé sera accessible pour tous les Kremlinois qui souhaiteront y souscrire.

Cette mesure de solidarité et de pouvoir d’achat permettra de faciliter l’accès aux soins en garantissant une meilleure prise en charge financière. Des démarches sont entreprises pour que la ville du Kremlin-Bicêtre puisse négocier l’offre la plus compétitive et la plus performante dans l’intérêt des habitants.

Une nouvelle politique partenariale pour fédérer le mouvement sportif et faire du sport une activité pour tous

Le conseil municipal a approuvé plusieurs délibérations concernant le bloc sportif. Les élus ont approuvé la création d’un office municipal des sports pour rassembler les clubs et créer des synergies et dynamiques communes pour répondre aux défis du territoire et aux besoins des habitants. Cet office sera présidé par une personnalité neutre qui ne siège pas au conseil municipal. Ce sera un espace de dialogue et de projets collectifs des partenaires sportifs et de la ville.

Soucieuse de poser un nouveau cadre de référence, la charte sportive a été retravaillée en concertation avec les associations locales. Cette charte contient des engagements réciproques. Elle est la pierre angulaire de la coopération, de la non-concurrence et de la co-éducation qui doivent prévaloir entre les différents acteurs sportifs. L’équité, la transparence, la prévention, la parité sont des objectifs centraux. En contrepartie, la ville apporte son soutien logistique et financier pour faciliter l’épanouissement des clubs et des Kremlinois. Cette charte des sports apporte un soutien ferme de la ville du Kremlin-Bicêtre pour faire du sport une activité à la portée de tous.

De nouvelles conventions de partenariat et d’objectifs ont également été adoptées à l’unanimité du conseil municipal. Après une concertation avec les responsables des différents clubs, ces documents recensent les modalités d’accompagnement et de soutien de la ville vis-à-vis des structures associatives. Ces conventions garantissent une transparence administrative et financière plus exigeante et un meilleur usage des ressources pour trouver de nouveaux équilibres et bonnes pratiques. Les subventions aux associations sportives sont renforcées pour soutenir ces maillons essentiels de notre vie locale, partenaires indispensables pour créer et entretenir les liens sociaux entre les Kremlinois.

Zone à faible émission : un accord de principe mais des réserves sur le manque de soutien aux automobilistes

La transition énergétique suppose de revisiter certaines habitudes, notamment dans le domaine des mobilités. Pour réduire la pollution atmosphérique, une zone à faible émission (ZFE) a été instaurée à l’échelle des communes de la Métropole du Grand Paris. A partir du 1er juin 2021, les véhicules Crit’Air 4, 5 et non classés ne pourront plus circuler en journée. Cela concerne 25 % des automobilistes kremlinois dont la plupart ont des revenus modestes. Des aides et subventions existent pour accompagner ces personnes devant changer de véhicule, mais les dispositifs sont incomplets pour apporter une aide suffisante à l’achat un véhicule hybride ou électrique.

L’avis favorable au principe de la ZFE pour lutter contre la pollution de l’air comporte plusieurs réserves quant à la mise en place de ce dispositif :

La méthode : aucune concertation n’a été engagée auprès des Kremlinois en 2019. Cette mesure contraignante avec des répercussions concrètes sur la vie des habitants mérite de faire l’objet d’un débat public. Les Assises de l’écologie populaire permettront ce débat avec tous les Kremlinois.

Le manque de considération et de soutien : la voiture reste un moyen de transport indispensable pour de nombreux Kremlinois. En pleine crise économique et sociale, un quart des automobilistes kremlinois devraient faire un effort financier très important pour acheter un nouveau véhicule plus propre. Alors que la précarité gagne du terrain, les subventions et micro-crédits actuels ne permettent pas de susciter l’adhésion et de donner un réel coup de pouce à la transition énergétique des ménages.

Un défaut de pédagogie. Pour être comprise, acceptée et mise en mouvement le plus largement possible, l’écologie doit être populaire, en reposant notamment sur des mécanismes financiers plus ambitieux que ce qui existe actuellement.

Des mesures concrètes pour un Kremlin-Bicêtre plus solidaire et plus écologique :

Mobilités – la ville vous soutient dans vos achats décarbonnés : Dans la continuité du bouclier communal et pour soutenir les Kremlinois engagés vers de nouvelles formes de mobilités, le conseil municipal a approuvé une revalorisation de l’aide communale à hauteur de 200 € pour l’acquisition d’un vélo classique (portant sur les vélos neufs et d’occasion sur la base d’une facture détaillée d’un revendeur agréé). Cette décision est prise dans le cadre d’une stratégie d’ensemble en faveur des mobilités douces. Ce dispositif connait un grand succès avec 313 Kremlinois qui ont déjà bénéficié de cette subvention. Lors de la séance, le conseil municipal a également approuvé l’adhésion de la commune au Club des villes et Territoires cyclables.

Eau – le Kremlin-Bicêtre s’engage pour coordonner les actions en faveur d’une régie publique de l’eau : aux côtés de plusieurs autres villes voisines, la commune du Kremlin-Bicêtre s’est engagée dans une sortie du Syndicat intercommunal des eaux d’Ile-de-France (SEDIF) qui délègue l’exploitation et la gestion de l’eau à un opérateur privé. L’eau est un bien commun qui se raréfie. Pour mettre en place une gestion transparente, sociale et démocratique de l’eau, avec une tarification sociale et des investissements durables et transparents, la ville adhère à la Coordination Eau-Île-de-France qui a vocation à rassembler les acteurs favorables à une reprise en main par les décideurs publics des réseaux d’eau.

Solidarité – la commune renouvelle son partenariat avec l’association Biocycle : pour lutter contre le gâchis alimentaire et apporter un soutien à la revalorisation des aliments invendus sur le marché, la ville et l’association Biocycle ont signé une nouvelle convention de partenariat et d’objectifs. L’association Biocycle collecte les invendus du marché forain et les distribue aux associations caritatives de la ville. Cette démarche solidaire est précieuse pour le tissu associatif local et les familles et étudiants qui ont recours à ce circuit de redistribution de proximité.

La municipalité
Les délibérations du conseil municipal
Tribunes d'expression

Le kiosque