25 novembre : la ville s’engage contre toutes les formes de violence

Le 25 novembre a été décrété Journée internationale de lutte contre les violences à l'égard des femmes. Dans ce cadre, la ville du Kremlin-Bicêtre organise des événements, pour rendre visibles, prévenir et dénoncer les violences faites aux femmes.

Publié le

Les violences faites aux femmes, mieux connues et plus souvent dénoncées, restent massives et se manifestent sous de nombreuses formes.

Plus que jamais, il est important d’agir, de réagir, pour lutter contre ces violences. Pas seulement le 25 novembre, mais chaque jour de l’année.

Rappel des chiffres marquants

  • En France, 94 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année. Source ONDRP
  • En France, 32% des femmes ont déjà subi du harcèlement sexuel au travail. Source IFOP 2018.
  • 84% des morts au sein du couple sont des femmes. Source : Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Année 2019″ ministère de l’Intérieur, Délégation aux victimes. L’étude dans son intégralité est disponible ici.
  • Chaque année, en France, 1.2 million de femmes sont victimes d’injures sexistes. Source : Premier état des lieux du sexisme en France publié en 2019 par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Découvrez la programmation

Distribution du violentomètre
A partir du 22 novembre dans les boulangeries kremlinoises

Il existe différentes formes de violence : verbale, physique, sexuelle, économique ou encore sociale. Il n’est pas toujours évident de les repérer. C’est pour cela que la ville, en partenariat avec les boulangeries kremlinoises propose la diffusion de sacs à pain avec des messages de prévention contre les violences conjugales. Mobilisons-nous contre toutes les formes de violence.

Exposition photos du mouvement « Collages féminicides Paris »
Du 18 novembre au 15 décembre à la médiathèque l’Écho

La médiathèque l’Echo vous ouvre ses portes pour accueillir une exposition “Collages féminicides Paris” qui présente des photographies de collages dénonçant les féminicides et les violences faites aux femmes qui interpellent les passants et redonnent une dimension politique aux inscriptions urbaines.
Leur ouvrage « Notre colère sur vos murs » est disponible à la médiathèque l’Echo.

Un vernissage est organisé le 25 novembre de 18h30 à 20h en présence des photographes.

Exposition « AT[H]OME » de Chloé Signès
Du 23 novembre au 14 décembre au Centre social Germaine-Tillion

Le Centre social Germaine-Tillion ouvre ses portes pour accueillir l’expositions AT[H]OME réalisée par la photographe Chloé Signès en collaboration avec l’artiste Lou Viallon. AT[H]OME raconte l’histoire d’un corps-maison. Un corps dans tout ce qu’il y a de plus organique et physique, qui serait son propre abri. En résonance avec les murs d’une maison vide, c’est le récit silencieux d’un corps qui déambule et existe pour lui et par lui, qui devient acteur et décor de sa propre évolution. Loin de la binarité de genre, il redevient ce qu’il est dans sa fonction première : une demeure qui se donne naissance à elle-même.

Distribution d’un pack de sensibilisation
Le 24 novembre de 9h à 12h au Point d’aide alimentaire -40, avenue Charles Gide
Le 25 novembre à partir de 8h30 à l’Hôtel de ville

La ville s’engage contre toutes les formes de violence. A ce titre, une distribution d’un pack de sensibilisation composé d’une lunchbox (boîte à déjeuner), d’une liste de contacts locaux et nationaux et d’un violentomètre sera distribué.

Représentation théâtrale « Dénis Douillets » par la troupe kremlinoise Les Souffleurs de Braises
Le 25 novembre à 20h à la Médiathèque l’Écho

La pièce de théâtre « Dénis douillets » est un spectacle qui tourne autour des violences conjugales, et surtout du déni qui peut les accompagner : déni des témoins et déni de la victime. Une pièce de théâtre qui aborde ces questions graves en évitant toujours le pathos et le côté donneur de leçon, grâce à ses détours par l’imaginaire ou le rire et ses personnages aussi agaçants qu’attachants.

Dans un petit immeuble, de seulement quatre appartements, la Voyeuse, le Tchatcheur, Monsieur Tout le monde et Madame Tout va bien sont voisins. Ils vivent près les uns des autres, entendent bien des choses les uns chez les autres, mais respectent cette règle tacite : les bruits ne les regardent pas. Et samedi soir, pour la fête des voisins, il y aura un drame. Ils ne l’avaient pas vu venir. Mais peut-être l’avaient-ils entendu.

Gratuit sur inscription ici


Le 25 novembre, la ville s’engage contre la précarité menstruelle !

Une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes aura lieux dans plusieurs établissements municipaux de la ville :
– Mairie
– Médiathèque
– Centre Communale d’Action Sociale
– Centre social Germaine-Tillion
– Stade des Esselières
– Piscine Intercommunale
– Point Information Jeunesse

Atelier pédagogique auprès des périscolaires par l’Atelier des Arts
Le 1er décembre au Pavillon, 26 rue Schuman de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30

L’association kremlinoise l‘Atelier des arts utilise les arts plastiques pour aborder des sujets sensibles auprès des enfants.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?