Rythmes scolaires : un scenario est déjà privilégié

Réuni jeudi 11 février, le conseil consultatif de l’éducation et du temps libre a adopté unanimement un scenario pour les rythmes scolaires

Près d’une cinquantaine de personnes, acteurs de la vie éducative, étaient présentes jeudi dernier pour assister au Conseil consultatif de l’éducation et du temps libre (CCETL). Le maire, Jean-Marc Nicolle, accompagné de Vincent Rousseau, conseiller délégué à l’éducation, de Geneviève El Malki, adjointe en charge de la citoyenneté, de Bernard Chappellier, adjoint au sport, ont réuni les associations de parents d’élèves (APK, APKB, FPCE, Indépendants et Union des parents de Benoît Malon), les directions des écoles, des enseignants, des représentants du Conservatoire, du CSAKB, de KB United, l’inspecteur de l’Education nationale et les responsables périscolaires.

Au terme des consultations entamées depuis trois semaines, un scenario pour de nouveaux rythmes scolaires a été présenté par le maire tenant compte de la concertation et des propositions des uns et des autres. A l’unanimité (moins trois abstentions), le conseil consultatif de l’éducation et du temps libre a adopté le scenario suivant :

- Les cours débuteraient le matin à 8h30 et finiraient à 15h45 ;

- La pause du midi commencerait à 11h30 et finirait à 13h30 pour les écoles maternelles et à 11h45 et 13h45 pour les écoles élémentaires. Cette proposition correspond à l’attente des familles ayant des fratries scolarisées dans deux établissements différents, les uns en maternelles, les autres en écoles élémentaires. Ce décalage de quinze minutes pourra leur donner une marge suffisante pour venir chercher leurs enfants le midi. Par ailleurs, les enseignants souhaitaient que les élèves des écoles primaires disposent de 15 minutes d’enseignement en plus en matinée (3h15 contre 3h dans les écoles maternelles) car les enfants sont plus attentifs durant cette période de la journée ;

- Les nouvelles activités périscolaires, les études surveillées et les clubs « coups de pouces » seraient prévus de 15h45 à 17h ;

- L’accueil périscolaire auraient lieu de 17h jusqu’à 18h30.

Parmi les autres nouveautés proposées, les établissements ouvriraient leurs portes à partir de 8h20 et l’étude surveillée serait dès l’année prochaine gratuite pour tous. Cette nouveauté destinée à l’accueil du plus grand nombre d’enfants pour assurer leur réussite scolaire ayant un coût supplémentaire, il est prévu, pour conserver une enveloppe budgétaire constante de supprimer l’accueil du matin, au regard du très faible nombre de familles concernées aujourd’hui par cette disposition.

Il est donc proposé plus de temps pour les nouvelles activités périscolaires (5 heures), pour les études surveillées gratuites et pour les clubs « coups de pouces ».

Ce Conseil consultatif de l’éducation et du temps libre (CCETL) s’inscrit dans la période de concertation que le nouveau maire a souhaité ré-ouvrir dès son élection à propos des nouveaux rythmes scolaires. Les échanges sont constructifs puisqu’un scenario a été adopté. Les représentants du Conservatoires et des clubs sportifs ont réaffirmé la disponibilité de leurs structures pour accueillir les élèves dès 16h.

Les conseils d’école doivent maintenant se prononcer d’ici le début des vacances sur ce scenario, puis viendra le tour du conseil municipal qui actera définitivement de nouveaux rythmes scolaires pour la rentrée 2016.

Maternelle et élémentaire
La politique éducative de la Ville
Les écoles maternelles et élémentaires
Le temps périscolaire
La restauration scolaire

Le kiosque